PLONGÉE.TV


La chaîne de télévision par Internet en HD sur la plongée, l'apnée et la vidéo sous-marine


Mexique - Plongée au cœur du cénote secret de Kanun, à Merida ! Les cénotes (prononcez cénoté) sont l'une des manifestations géologiques les plus typiques de la péninsule du Yucatán, au sud-est du Mexique, qui compterait pas moins de 10.000 de ces gouffres engloutis, dont seul le quart serait connu et répertorié. Les plus célèbres d'entre eux se trouvent dans les environs de Tulum. La province du Yucatán n’est traversée par aucun fleuve et la carte de la péninsule, qui compte deux autres provinces, Campeche et Quintana Roo, ne comporte que peu de rivières et de lagunes. Pourtant, la région ne manque pas d’eau douce. Le territoire est comme rongé de l'intérieur par les rivières qui coulent dans des grottes souterraines. C’est à ce réseau que sont connectés les cénotes, qui sont simplement de vastes puits naturels souterrains. C’est, du reste, ce que résume assez clairement l’étymologie du mot "cenote" : l’hispanisation du mot maya "dzonot" qui signifiait "grotte avec eau". LE CÉNOTE DE KANUN Au départ de Playa del Carmen, Guillaume Ruoppolo, le réalisateur de cette superbe vidéo, a dû passer quatre bonnes heures sur la route pour rejoindre Mérida, les guides avaient donc prévu une halte à Kankirixche pour se tremper dans de l'eau fraîche. Une fois à Mérida, une heure de route de plus est nécessaire matin et soir pour rejoindre et revenir des cénotes "secrets"... Parmi eux, Kanun est LE cénote qui laisse sans voix tant l'atmosphère et les reliques s'y trouvent sont exceptionnelles ! C'est un véritable musée sous-marin qui force le respect et permet au plongeur qui a la chance de le découvrir de prendre conscience de l'immense privilège qui lui est accordé. En surface, au milieu de la végétation, une clairière, un grand arbre avec à son pied un accès à l'eau plus ou moins facile, des blocs de plongée descendus au palan et le sentiment d'être l'un des premiers à s'immerger en ces lieux. Un sentiment qui va crescendo au cours de l'exploration pour finir en apothéose ! Après une descente en rappel sur 20 mètres dans un puits, la plongée permet de découvrir des scènes de vie intactes : un foyer, des poteries, des crânes d'animaux et des squelettes humains qui datent de plus de 15.000 ans !   En juin 2001, Curt Bowen, le responsable d'une mission d'exploration composée de 20 scientifiques, a réussi à percer à Kanun certains mystères sur les modes de vie des Maya, notamment les traitements qu'ils réservaient à leurs morts. Le débat persiste mais il est probable que les squelettes que l'on peut observer dans le cénote sont liés à des morts accidentelles, des rites funéraires et, même, des sacrifices humains. En effet, dans une niche éloignée de la grotte, les plongeurs et les scientifiques de l'exploration on découvert une chambre où gisait plus d'un corps, placés soigneusement dans une position mortuaire parmi des offrandes modestes, probablement destinées à accompagner les âmes dans les épreuves du monde de l'au-delà. Les découvertes que révèle ce puits ne se limitent pas à l'époque Maya, certaines sont plus récentes et d'autres, beaucoup plus anciennes ! Outre les ossements de paysans Maya ont peut en effet y observer des céramiques du temps des colons mais aussi des dépôts pris dans des strates de vase accumulées qui témoignent de la flore et de la faune qui existaient avant l'occupation de la région par les humains. Des chevaux en extinction, des os de chameaux et même de lamas furent remontés afin d'être répertoriés avant d'être remis à leur place dans le cénote pour une meilleure conservation. FAIRE CE VOYAGE DE PLONGÉE Cette expédition reste réservée à des plongeurs titulaires d'un niveau 2 ou équivalent au minimum, avec une bonne expérience et maîtrise en plongée. Ce programme est unique, il offre une approche de la plongée très différente, loin de la civilisation, au cœur de la "vraie" culture Maya et de ses descendants, à l'opposé de ce que l'on peut voir dans les villages réservés aux touristes. N'hésitez donc pas à apporter dans votre valise quelques petits présents à offrir à cette population simple et très modeste : crayons, stylos, cahiers, petits jouets… Côté plongée, l'équipement recommandé pour plonger dans les cénotes est une combinaison 5 mm (l'eau est plus fraiche qu’en mer), masque, palmes, (pas de tuba), détendeur classique, gilet stabilisateur, ordinateur si vous en possédez un et, surtout, une lampe ou un phare de plongée. Le seul opérateur francophone à organiser cette expédition est Phocea Mexico basé à Playa del Carmen. © Guillaume Ruoppolo / www.wallis.fr - Music by The Danish Girl Drone : Fabrice Dudenhofer Diver & Go Pro Max Guillaume Ruoppolo remercie Didier Manenq pour l’organisation de cette expédition extraordinaire : "Je reste persuadé que la plongée de Kanun restera longtemps parmi mes plus belles plongées !"   thumbnail

Mexique - Plongée au cœur du cénote secret de Kanun, à Merida !

Par : Guillaume Ruoppolo | Durée : 1min 35sec | Chaîne : Aventure plongée
Partager | Exporter | Notez

Les cénotes (prononcez cénoté) sont l'une des manifestations géologiques les plus typiques de la péninsule du Yucatán, au sud-est du Mexique, qui compterait pas moins de 10.000 de ces gouffres engloutis, dont seul le quart serait connu et répertorié. Les plus célèbres d'entre eux se trouvent dans les environs de Tulum.

La province du Yucatán n’est traversée par aucun fleuve et la carte de la péninsule, qui compte deux autres provinces, Campeche et Quintana Roo, ne comporte que peu de rivières et de lagunes. Pourtant, la région ne manque pas d’eau douce. Le territoire est comme rongé de l'intérieur par les rivières qui coulent dans des grottes souterraines. C’est à ce réseau que sont connectés les cénotes, qui sont simplement de vastes puits naturels souterrains. C’est, du reste, ce que résume assez clairement l’étymologie du mot "cenote" : l’hispanisation du mot maya "dzonot" qui signifiait "grotte avec eau".

LE CÉNOTE DE KANUN

Au départ de Playa del Carmen, Guillaume Ruoppolo, le réalisateur de cette superbe vidéo, a dû passer quatre bonnes heures sur la route pour rejoindre Mérida, les guides avaient donc prévu une halte à Kankirixche pour se tremper dans de l'eau fraîche. Une fois à Mérida, une heure de route de plus est nécessaire matin et soir pour rejoindre et revenir des cénotes "secrets"...

Parmi eux, Kanun est LE cénote qui laisse sans voix tant l'atmosphère et les reliques s'y trouvent sont exceptionnelles ! C'est un véritable musée sous-marin qui force le respect et permet au plongeur qui a la chance de le découvrir de prendre conscience de l'immense privilège qui lui est accordé.

En surface, au milieu de la végétation, une clairière, un grand arbre avec à son pied un accès à l'eau plus ou moins facile, des blocs de plongée descendus au palan et le sentiment d'être l'un des premiers à s'immerger en ces lieux. Un sentiment qui va crescendo au cours de l'exploration pour finir en apothéose !

Après une descente en rappel sur 20 mètres dans un puits, la plongée permet de découvrir des scènes de vie intactes : un foyer, des poteries, des crânes d'animaux et des squelettes humains qui datent de plus de 15.000 ans !
 
En juin 2001, Curt Bowen, le responsable d'une mission d'exploration composée de 20 scientifiques, a réussi à percer à Kanun certains mystères sur les modes de vie des Maya, notamment les traitements qu'ils réservaient à leurs morts. Le débat persiste mais il est probable que les squelettes que l'on peut observer dans le cénote sont liés à des morts accidentelles, des rites funéraires et, même, des sacrifices humains. En effet, dans une niche éloignée de la grotte, les plongeurs et les scientifiques de l'exploration on découvert une chambre où gisait plus d'un corps, placés soigneusement dans une position mortuaire parmi des offrandes modestes, probablement destinées à accompagner les âmes dans les épreuves du monde de l'au-delà.

Les découvertes que révèle ce puits ne se limitent pas à l'époque Maya, certaines sont plus récentes et d'autres, beaucoup plus anciennes ! Outre les ossements de paysans Maya ont peut en effet y observer des céramiques du temps des colons mais aussi des dépôts pris dans des strates de vase accumulées qui témoignent de la flore et de la faune qui existaient avant l'occupation de la région par les humains. Des chevaux en extinction, des os de chameaux et même de lamas furent remontés afin d'être répertoriés avant d'être remis à leur place dans le cénote pour une meilleure conservation.

FAIRE CE VOYAGE DE PLONGÉE

Cette expédition reste réservée à des plongeurs titulaires d'un niveau 2 ou équivalent au minimum, avec une bonne expérience et maîtrise en plongée. Ce programme est unique, il offre une approche de la plongée très différente, loin de la civilisation, au cœur de la "vraie" culture Maya et de ses descendants, à l'opposé de ce que l'on peut voir dans les villages réservés aux touristes. N'hésitez donc pas à apporter dans votre valise quelques petits présents à offrir à cette population simple et très modeste : crayons, stylos, cahiers, petits jouets… Côté plongée, l'équipement recommandé pour plonger dans les cénotes est une combinaison 5 mm (l'eau est plus fraiche qu’en mer), masque, palmes, (pas de tuba), détendeur classique, gilet stabilisateur, ordinateur si vous en possédez un et, surtout, une lampe ou un phare de plongée. Le seul opérateur francophone à organiser cette expédition est Phocea Mexico basé à Playa del Carmen.

© Guillaume Ruoppolo / www.wallis.fr - Music by The Danish Girl
Drone : Fabrice Dudenhofer Diver & Go Pro Max
Guillaume Ruoppolo remercie Didier Manenq pour l’organisation de cette expédition extraordinaire : "Je reste persuadé que la plongée de Kanun restera longtemps parmi mes plus belles plongées !"