PLONGÉE.TV


La chaîne de télévision par Internet en HD sur la plongée, l'apnée et la vidéo sous-marine


Plongée à Saipan, la perle des îles Mariannes ! Les îles Mariannes, célèbres pour la fosse océanique du même nom, le point le plus bas de la planète avec une profondeur de -11 034 mètres, sont encore peu connues des plongeurs européens. Pourtant Saipan, la plus grande île de l’archipel des Mariannes du Nord, que le réalisateur et photographe Guillaume Ruoppolo est allé découvrir pour PLONGÉE TV, est une superbe destination de plongée pour les amateurs de soleil, d’exploration et d’histoire, les principaux attraits de ce petit territoire américain perdu au milieu du Pacifique La Seconde Guerre mondiale a laissé des traces sur toute l’île, comme à Micro Beach, où se dressent encore aujourd’hui de nombreux bunkers et monuments commémoratifs. The Last Command Post (« le dernier poste de commande ») abrite les restes d’un bunker à flanc de falaise utilisé par les Japonais pour se défendre contre l’invasion américaine. Les monuments commémoratifs installés le long des falaises Suicide Cliff et Banzai Cliff rendent hommage aux soldats japonais qui se sont suicidés en sautant dans la mer lors de la bataille de Saipan. En plongée, la visibilité est particulièrement spectaculaire et peut atteindre 50 mètres sur les sites de Dimple, Pipe, Grotto et LauLau beach. La faune aquatique est très dense à l’instar de l’immense banc de maquereaux que l’on voit dans la vidéo. Composé de milliers d’individus, il crée un ballet aquatique majestueux qu’il est possible d’observer toute l’année. Incontournables elles aussi, les tortues marines, vertes et caouannes, sont présentes sur chaque plongée et prennent plaisir à poser pour la plus grande joie des photographes et vidéastes sous-marins. Les récifs coralliens, en excellent état, peuvent descendre jusqu’à -45 mètres mais les centres de plongée locaux limitent souvent la profondeur. Ce n’est pas un problème car, comme souvent dans les mers tropicales, le spectacle se situe dans une quinzaine de mètres d’eau où des dizaines de poissons papillons tourbillonnent autour des plongeurs. Le site emblématique de Saipan est Grotto : une série de tunnels qui s’ouvrent vers la mer, créant des jeux de lumière saisissants de beauté, avant de déboucher sur un récif à la visibilité exceptionnelle dont le tombant, couvert de gorgones, recèle une impressionnante grotte sous-marine. FAIRE CE VOYAGE DE PLONGÉE Les Mariannes se trouvent à près de 24h de voyage de Paris. Assez peu de compagnies aériennes desservent cette destination, le mieux est d’opter pour la compagnie ASIANA AIRLINES qui propose un service de qualité et des prix attractifs. Formalités : passeport en cours de validité et ESTA en cours de validité. Monnaie : Dollar US. Langue : anglais. Électricité : prévoir un adaptateur US. Décalage horaire : +8h. Meilleure période : de décembre à juin. La saison des pluies a lieu de juillet à novembre. Hôtel conseillé : Fiesta Resort, non loin du centre ville mais néanmoins situé sur une magnifique plage. Restaurants : Naked Fish (excellent !) et le Surf Club pour manger sur la plage. Autres activités : tour de l’île en vélo électrique ou en buggy. Plus d’infos sur le site Let’s Go Saipan.  © Guillaume Ruoppolo / www.wallis.fr - Music by Fugue - « Eva »   thumbnail

Plongée à Saipan, la perle des îles Mariannes !

Par : Guillaume Ruoppolo | Durée : 4min 10sec | Chaîne : Voyages plongée
Partager | Exporter | Notez

Les îles Mariannes, célèbres pour la fosse océanique du même nom, le point le plus bas de la planète avec une profondeur de -11 034 mètres, sont encore peu connues des plongeurs européens.

Pourtant Saipan, la plus grande île de l’archipel des Mariannes du Nord, que le réalisateur et photographe Guillaume Ruoppolo est allé découvrir pour PLONGÉE TV, est une superbe destination de plongée pour les amateurs de soleil, d’exploration et d’histoire, les principaux attraits de ce petit territoire américain perdu au milieu du Pacifique

La Seconde Guerre mondiale a laissé des traces sur toute l’île, comme à Micro Beach, où se dressent encore aujourd’hui de nombreux bunkers et monuments commémoratifs. The Last Command Post (« le dernier poste de commande ») abrite les restes d’un bunker à flanc de falaise utilisé par les Japonais pour se défendre contre l’invasion américaine. Les monuments commémoratifs installés le long des falaises Suicide Cliff et Banzai Cliff rendent hommage aux soldats japonais qui se sont suicidés en sautant dans la mer lors de la bataille de Saipan.

En plongée, la visibilité est particulièrement spectaculaire et peut atteindre 50 mètres sur les sites de Dimple, Pipe, Grotto et LauLau beach.

La faune aquatique est très dense à l’instar de l’immense banc de maquereaux que l’on voit dans la vidéo. Composé de milliers d’individus, il crée un ballet aquatique majestueux qu’il est possible d’observer toute l’année.

Incontournables elles aussi, les tortues marines, vertes et caouannes, sont présentes sur chaque plongée et prennent plaisir à poser pour la plus grande joie des photographes et vidéastes sous-marins.

Les récifs coralliens, en excellent état, peuvent descendre jusqu’à -45 mètres mais les centres de plongée locaux limitent souvent la profondeur. Ce n’est pas un problème car, comme souvent dans les mers tropicales, le spectacle se situe dans une quinzaine de mètres d’eau où des dizaines de poissons papillons tourbillonnent autour des plongeurs.

Le site emblématique de Saipan est Grotto : une série de tunnels qui s’ouvrent vers la mer, créant des jeux de lumière saisissants de beauté, avant de déboucher sur un récif à la visibilité exceptionnelle dont le tombant, couvert de gorgones, recèle une impressionnante grotte sous-marine.

FAIRE CE VOYAGE DE PLONGÉE

Les Mariannes se trouvent à près de 24h de voyage de Paris. Assez peu de compagnies aériennes desservent cette destination, le mieux est d’opter pour la compagnie ASIANA AIRLINES qui propose un service de qualité et des prix attractifs.
Formalités : passeport en cours de validité et ESTA en cours de validité.
Monnaie : Dollar US.
Langue : anglais.
Électricité : prévoir un adaptateur US.
Décalage horaire : +8h.
Meilleure période : de décembre à juin. La saison des pluies a lieu de juillet à novembre.
Hôtel conseillé : Fiesta Resort, non loin du centre ville mais néanmoins situé sur une magnifique plage.
Restaurants : Naked Fish (excellent !) et le Surf Club pour manger sur la plage.
Autres activités : tour de l’île en vélo électrique ou en buggy.
Plus d’infos sur le site Let’s Go Saipan

© Guillaume Ruoppolo / www.wallis.fr - Music by Fugue - « Eva »